Ingenierie telecom


Conception du réseau FTTH

Les enjeux

  • L’étude doit respecter les exigences et le normes techniques pour assurer la commercialisation du réseau par les opérateurs de services (F.A.I.).
  • L’étude, par les relevés et contrôles terrain, doit permettre de vérifier l’existence des infrastructures mobilisables fournies en prérequis.
  • L’étude en phase « PRO » permet de préciser et optimiser les coûts du réseau en fonction des configurations et options choisies.

Les étapes de l'étude

  • Rédaction et validation des Règles d’Ingénierie,
  • Analyser les besoins actuels et futurs,
  • Définir l’architecture générale,
  • Répertorier et inventorier les infrastructures existantes,
  • Définir le tracé du réseau et son dimensionnement en tenant compte des exigences de sécurité et des contraintes d’exploitation
  • Définir les points d’interconnexion
  • Rédiger le Cahier des Charges Techniques des travaux,
  • Lancer les marchés de travaux.

Avant-Projet Sommaire (APS)

L’APS permet d’identifier et valider les infrastructures existantes avant leur intégration dans le projet d ‘exécution.

Les prestations

  • Structuration et organisation de la base données SIG,
  • Découpage du périmètre de l’étude en plaque, zone, poche…
  • Définition du nombre de Locaux Raccordables (LR),
  • Définition de l’architecture du réseau et des tracés,
  • Définition de l’enveloppe financière du projet,

Avant-Projet Détaillé (APD)

Les prestations

  • Validation des infrastructures existantes :
     Génie Civil souterrain : relevé des chambres de tirages et aiguillage des conduites,
     Appuis aériens : relevé des supports existants et calculs de charges,
  • Réalisation de plans de GC à créer
  • Réalisation de plans de câblage,
  • Génération de Synoptiques et plans de boitiers d’épissures,
  • Réalisation de plans d’implantation des locaux techniques,
  • Réalisation de plans d’aménagement des locaux techniques (shelter, armoires de rue…),
  • Réalisation des conventions et autorisations,
  • Établissement du devis du projet.

Prestations terrain

GROUPE ELABOR a développé une application « ALVEO » dédiée aux relevés d’infrastructures Aériennes et Souterraines existantes, particulièrement pour les chambres de tirage d’Orange. L’utilisation sur le terrain de tablette PC permet une saisie intuitive et simple par menus déroulants permettant l’exhaustivité des informations à relever et de limiter les oublis, les problèmes de lecture des informations manuscrites ou encore les différences d’interprétation des différents techniciens.


Qualification du référentiel de prises

Cette étape appelée « relevé de boites aux lettres » est réalisé sur l’ensemble du périmètre défini précédemment.
L’opérateur relève à chaque adresse les données suivantes :
  • Localisation du bâti :
     Libellé de la voie,
     Le numéro,
     Le numéro d’escalier,
     Le numéro d’étage,
     Le complément d’adresse (bis…),
  • Nature et caractéristiques du bâti :
     Type de bâtiments,
     La nature du bâtiment (privé / public),
     La nature de la propriété (propriétaire unique, copropriété ),
     Le nombre de prises « habitation »,
     Le nombre de prises « professionnelles »,
     Le type d’adduction du bâti.
Le géo-référencement et la caractérisation des bâtis sont ensuite exportés au format Shape (SHP), selon le Model Conceptuel de données GRACE THD.

Relevé de réseaux aériens

Le sondage des infrastructures aériennes s’apparente à une inspection visuelle visant à évaluer l’état des poteaux et conforter l’installation de câbles supplémentaires.

Cet audit des réseaux aériens est exhaustif et comprends :
  • Indentification du type de réseau : Orange, ErDF…,
  • Inspection de l’état du support : Bon, mauvais, à changer…,
  • Inspection de présence d’étiquette jaune ou orange sur l’appui,
  • Prises de vue éventuelles pour les supports jugés non mobilisables,
  • Recalage cartographique en X et Y des supports.


Relevé de chambres

Sur la base des données sources (plan itinéraire F.T…), intégrées à l‘application ALVEO, les opérateurs identifie la chambre à diagnostiquer.

Après mise en sécurité du chantier, et ouverture de la chambre, les opérateurs procèdent aux relevés et à la saisie des informations :
  • Les caractéristiques générales : situation, type …
  • Le réseau d’appartenance,
  • Une photo en vue de dessus de la chambre ouverte,
  • La représentation des différents masques précisant le détail des fourreaux libres et occupés,
  • La présence d’aiguillage ou non dans les fourreaux,
  • Une photo de chaque masque,
  • Le diamètre des différents fourreaux,
  • La nature et le diamètre des câbles,
  • Le pourcentage d’occupation des fourreaux,
  • L’information sur l’espace disponible dans la chambre pour une mise en place éventuelle de love.
Les fiches d’occupation d’alvéoles (FOA) sont alors générer automatiquement au format Excel (une fiche par chambre).

Aiguillage des Alvéoles

Cette opération consiste à contrôler les fourreaux d’Orange par le passage dans les conduites d’une aiguille.

L’aiguille sera passée dans l’alvéole « Réservée » pour l’Etude selon deux méthodes :
  • Par air comprimé :
     Tronçon entre chambre supérieur à 150ml.
     L’extrémité sera prolongée par un dispositif d’amortissement du furet.
  • Par aiguillage :
     Tronçon entre chambre inférieur à 150ml.
     Le mandrin sera poussé avec une aiguille en fibre de verre de 300ml de 11mm de diamètre.